NiouzzPolitique

MELAINE KEÏ:  » J’AI DÉCIDÉ DE QUITTER LE RHDP PARCE QUE JE MANGE PAS »

MELAINE KEÏ:  » J’AI DÉCIDÉ DE QUITTER LE RHDP PARCE QUE JE MANGE PAS »

Ex-membre de la jeunesse engagée aux côtés de l’ancien président Laurent Gbagbo, Keï Gbohou Melaine est devenu du jour au lendemain, « soldat » du président Alassane Ouattara.
Cyber activiste autoproclamé du RHDP, le jeune homme a vite fait le tour aux côtés de plusieurs hommes politiques:
Pro Soro Guillaume, ensuite Pro Hamed Bakayoko, avec un bref séjour aux côtés de Ahipeau Martial, suivi d’un petit détour chez Pascal Affi N’Guessan, avant de se raviser à rejoindre de nouveau, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Paix et le Développement (RHDP) en qualité de président du mouvement 100% ADO.

Pour devoir de mémoire, suite à un ultimatum lancé au parti au pouvoir relativement à sa situation professionnelle (chômeur), Keï Gbohou Melaine avait été reçu par Claude Sahi Soumahoro et l’honorable Lacina Ouattara (député de Korhogo et conseiller technique du Président Alassane Ouattara) en Décembre 2021.
Une rencontre qui s’était soldée par de belles promesses (à en croire Keï) si bien que l’homme à la tête du mouvement 100% ADO, assurait rester jusqu’à la fin de ses jours, militant acharné du parti au pouvoir.

Seulement, 05 mois après avoir juré de demeurer jusqu’à ses vieux jours au RHDP, Keï une fois de plus, a décidé de ranger ses couverts et de rendre le tablier parce qu’il n’a toujours pas été invité à « manger »:
Compensation un peu trop attendue de ses efforts à la cause du parti au pouvoir.
« Où je ne mange pas, je dois quitter. La politique c’est le bien-être, mais c’est aussi l’épanouissement des membres du parti.
Tu ne peux pas rentrer dans un parti qui est au pouvoir et faire travail de « bêlard ».
Si c’est dans l’opposition qu’on me disait de patienter, il n’y avait pas de problèmes. Mais là, on est au pouvoir. Donc normalement moi Keï … fils de l’ouest, Guéré de surcroit, engagé auprès du président Alassane Ouattara, normalement je devais avoir du travail. Si moi je ne travaille pas, c’est pas la peine de gâter mon nom. Je préfère laisser tomber… Façon avant je défendais Alassane Ouattara, maintenant, ce n’est plus moi mon problème. C’était mon problème parce que j’attendais quelque chose.(…) Aujourd’hui là, si je commence à toucher salaire et puis je suis à un bon poste est-ce que si quelqu’un commence à insulter Alassane Ouattara là, je peux le laisser terminer? S’il commence à l’insulter même, je serai fâché, puisque je mange dedans ».

« Tchiaaaaa »!
La faim, dêh !
L’importance de l’engagement politique même est étonnée !
Politique là oh, c’est une affaire de conviction « waaah », c’est pour manger?
Si c’est pour la « mangécratie » ne serait-il pas mieux de faire une formation en hôtellerie-restauration option art de la cuisine allégée?!
Parce que c’est là-bas seulement que dans tous les cas, on mange, oh!

Jocelyne ozouah Souhainé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires
CultureNiouzzSport

CAN2023 | INSOLITE: AKRADJO AURAIT JOUÉ LA FINALE UN JOUR AVANT LA FINALE!

NiouzzSport

CAN 2023/ LA CÔTE D'IVOIRE CELEBRE SA TROISIEME ETOILE

NiouzzPolitique

AZERBAÏDJAN: 5ÈME MANDAT "ANTICIPÉ" POUR ILHAM ALIYEV ?

CultureNiouzzSociété

RCI | PEOPLE: AWA SANOKO, DÉCÉDÉE ?