La chronique illarante

PIEGE A SOURIS

On a beau être un dur, un chef, il y a de ces petites choses de la vie qui nous défient et que nous ne pouvons forcément défaire. Oui, oui, on a toujours son « calmeur » comme on dit dans la rue abidjanaise. Un de mes amis, beau et grand, le genre tablette de chocolat avec des muscles comme un catcheur en plein essor dans sa carrière, faisait peur à tout le monde et personne…
Lire plus