BancéBlogNiouzz

LE GESTE INCROYABLE DE JONATHAN MORISSON À DEUX VENDEUSES DE FRUITS

LE GESTE INCROYABLE DE JONATHAN MORISSON À DEUX VENDEUSES DE FRUITS

À cause de la pluie qui s’est abattue sur la ville ce matin, les fruits d’Aïcha n’ont pas marché. Fatoumata, sa fille, est venue lui prêter main-forte, essayant de héler les quelques rares passants pour leur vendre ses marchandises, mais personne ne daignent s’approcher. Pourtant, elles ont besoin d’argent pour des charges urgentes à la maison où notamment l’électricité a été coupé pour défaut d’unités dans le compteur prépayé. La famille est dans le noir.

Pendant que les deux femmes s’alarment de leur disette, un jeune homme s’approche de leur espace de commerce, habillé qu’il est dans un jean « pètè-pètè » et des chaussures lêkès. Vu la tenue du potentiel client, maman Aïcha, dont le vœu est de vendre un panier, n’espère pas grand chose. Ce jeune homme prendra juste une mangue, ou une banane, pas plus. Justement, il commande un petit pot de mangue qu’il se met à picorer sur place avec un cure-dent. Quand il a presque fini de manger, il demande :

-Ça fait combien mesdames ?

-Juste 300 francs, monsieur.

Depuis, la fille d’Aïcha regarde le client avec curiosité. Il a un visage qui lui semble familier. Soudain, elle sursaute :

-Est-ce vous, Jonathan Morisson ?

-Oui, c’est moi, répond le jeune homme en souriant.

Puis la fille de s’adresser à sa mère :

-Maman, tu ne le connais pas ? Normal, tu n’es pas sur les réseaux sociaux. C’est une star, un multimillionnaire qui est là comme ça ! Il est venu tout droit des États-Unis pour amorcer des projets révolutionnaires en Côte d’Ivoire ! Jonathan Morisson, je crois en vous, vous avez une étoile. Les gens cherchent à voir Drogba, moi, je vous ai vu !

Touché par les mots qu’il vient d’entendre et comprenant qu’il s’agit d’un racket subtil derrière un atalaku, Jonathan décide de faire parler son cœur :

-Vous avez dit que le pot de mangue fait 300 francs ? Je l’achète à 3 millions, pour vous encourager dans votre entrepreneuriat. Vous méritez d’être soutenues, car malgré la pluie, vous êtes sorties pour bosser. Vous êtes de vaillantes femmes ! Au States on dira We must encourage those who fight with little means !

-Que Dieu vous bénisse abondamment, Morisson ! s’exclame Fatoumata. Et puis, si la remplaçante de Maria Mobil déconne un jour, je suis là, hein.🥰

La mère et la fille sont débordantes de bonheur. C’est la première fois qu’elle vont recevoir gratuitement autant de fric. Elles s’attendent à ce que leur bienfaiteur leur donne l’argent sur place, mais il leur tend sa carte de visite en leur disant : « Passez à mon bureau le 13 juin pour l’encaissement ! »

Louis-César BANCÉ

[email protected]

#RécitCaricatural
#Humour
#LCB

(NB : Ceci est une imagination)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires
NiouzzSociété

BINGERVILLE | OPÉRATION ÉPERVIER 9: 04 FUMOIRS DETRUITS ET 35 PERSONNES INTERPELLÉES!.

CultureNiouzzSport

CAN2023 | INSOLITE: AKRADJO AURAIT JOUÉ LA FINALE UN JOUR AVANT LA FINALE!

NiouzzSport

CAN 2023/ LA CÔTE D'IVOIRE CELEBRE SA TROISIEME ETOILE

NiouzzPolitique

AZERBAÏDJAN: 5ÈME MANDAT "ANTICIPÉ" POUR ILHAM ALIYEV ?